Les différentes techniques pour protéger son site web

Les différentes techniques pour protéger son site web

Les différentes techniques pour protéger son site web

Plusieurs sont les raisons pourquoi les pirates et les hackeurs attaquent un site web. Pour certains, c’est un jeu, pour d’autres c’est pour gagner de l’argent, sinon pour la concurrence. Pour bien protéger son site web, l’utilisateur a intérêt à bien concevoir, maitriser et utiliser selon les règles de l’art.  

Que faut-il savoir sur le site web et son fonctionnement ?

Un site web n’est autre qu’un  ensemble de pages web à visualiser par un navigateur. Il existe des liens pour relier les pages web dont l’homogénéité du design est un indicateur de performance. Une adresse au même nom de domaine permet l’accessibilité aux pages web, c’est  l’adresse web. Un serveur web héberge le site web, et l’ensemble des sites web forme le WWW ou World Wide Web.  En général, les simples utilisateurs n’ont pas besoin de comprendre en profondeur le fonctionnement mécanique qui se cache derrière les pages web. Pour le développeur d’application web pourtant, il faut absolument qu’il maîtrise  tous les fonctionnements, y compris ceux des serveurs, pour en tirer des avantages, pour esquiver les éventuelles attaques informatiques.  Il doit maîtriser Internet Explorer, Firefox, les langages HTML, et d’autres langages informatiques et applications en vogue, etc.

Quelles techniques indispensables pour le bon fonctionnement du site web

Les attaques contre les sites web ne sont pas de fraîche date. Ce sont surtout les applications gratuites et modulables qui sont les plus exposées aux attaques. Il vaut mieux éviter ces applications si possibles. Une des techniques indispensables est la mise en place d’un plug-in de sécurité sur le CMS, et modifier les droits des fichiers, si l’hébergeur l’accorde. Les sauvegardes régulières sont nécessaires pour protéger le site web en général et les données en particulier afin qu’on puisse formater en cas de pirate. Quoi qu’il en soit, il est toujours nécessaire de mettre à jour régulièrement le système de protection, et monter en grade selon l’évolution technologique.